Glossaire

Terme/Abréviation

Signification

Agrégation

Réunion de géodonnées ayant la même structure, issues de 2 à n sources

Application géodonnées de base.ch

Appelée également geodonnees-de-base.ch; Application qui met en lien les définition des géodonnées de base de la communauté avec tous les niveaux de la communauté.

Approche basée sur un modéle

Concept de définition de modèles de données et de leur implémentation ayant pour principale caractéristique le fait que des schémas d’application logiques peuvent être générés de façon automatique et répétée à partir de modèles de données conceptuels, à l’aide de règles de codification univoques.

Cadastre RDPPF

Cadastre des restrictions de droit public à la propriété foncière (OCRDP)

CCGEO

Conférence des Services Cantonaux de Géoinformation.

CIGEO

Coordination Intercantonale des Géoinformations, depuis 2016 fusionné avec CCGEO.

COSIG

Coordination, services et informations géographiques: domaine de swisstopo qui est aussi le centre opérationnel du GCS.

Dérivés standardisés pour les utilisateurs

Offre orientée clients, facile d’emploi, de géodonnées de base dans un format standardisé (par exemple WFS, Geopackage), dérivé du MGDM.

DTAP

Conférence suisse des directeurs cantonaux des travaux publics, de l'aménagement du territoire et de l'environnement.

eCH

Association dont le but est la promotion, le développement et l‘adoption de normes de cyberadministration en Suisse.

eCH-0031

Norme eCH «Géoinformation: INTERLIS 2 - Manuel de référence».

eCH-0056

Norme eCH «Profil d’aplication de géoservices».

eCH-0118

Norme eCH «Règles de codification GML pour INTERLIS »

FIG

Communautés d’informations spécialisées

GCS

Organe de coordination de la géoinformation au niveau fédéral (auparavant appelé «groupe de coordination SIG», d’où l’abréviation GCS).

geodienste.ch

Portail intercantonal pour l’obtention de géodonnées et l’accès à des géoservices de la compétence des cantons

Géodonnées de base

Géodonnées qui se fondent sur un acte législatif fédéral, cantonal ou communal.

Géodonnées de référence

ce sont des géodonnées de base servant de base géométrique à d’autres géodonnées.

Géodonnées 

ce sont des données à référence spatiale qui décrivent l'étendue et les propriétés d'espaces et d'objets donnés à un instant donné, en particulier la position, la nature, l'utilisation et le statut juridique de ces éléments.

Géoinformations 

ce sont des informations à référence spatiale acquises par la mise en relation de géodonnées.

GML

Geography Markup Language. XML appliqué aux géodonnées. GML est défini par une série de schémas d’application.

ICGD

Infrastructure cantonale des géodonnées

IDG

Infrastructure de données géographiques (géodonnées). Réseau technico-organisationnel complexe visant à une utilisation commune de géodonnées.

INDG

IDG nationale en Suisse.

Infrastructure d‘agrégation (IA)

Infrastructure d’agrégation des cantons: plateforme pour l’agrégation et la mise à disposition de géodonnées et de géoservices.

INSPIRE

Infrastructure for Spatial Information in the European Community. Directive 2007/2/CE du 14 mars 2007 du Parlement européen et du Conseil établissant une infrastructure d'information géographique dans la Communauté européenne (INSPIRE).

INTERLIS

Langage de description de géodonnées: INTERLIS 1 est relationnel-objet; INTERLIS 2 est orienté-objet.

Jeu de données

Un ensemble d’objets avec les informations qui leur sont associées, disponibles sous une forme spécifiée; exemples: enregistrements de banques de données, instances d’objets XML, etc. Cf. aussi règles de codification.

LGéo

Loi fédérale sur la géoinformation (loi sur la géoinformation, LGéo), RS 510.62

MDX

Echange de géodonnées conformes à un modèle. Projet commun de la Confédération (GCS/COSIG) et des cantons (CIGEO).

MGDM

Modèle de géodonnées minimal. Modèle de données conceptuel pour des géodonnées de base; Il est défini et publié par les services compétents selon l’OGéo.

Modèle de données

Description sémantique formelle et abstraite de (géo)données et définition de leur structure. Cf. approche basée sur un modèle.

O/R-Mapping

Mappage orienté-objet / relationnel, aussi appelé mappage relationnel objet. Passage d’une structure de données orientée objet (telle qu’un modèle de données INTERLIS) à une structure relationnelle (telle qu’un schéma de banque de données).

OGC

Open Geospatial Consortium. Organisation de standardisation de l’information géographique.

OGéo

Ordonnance sur la géoinformation (OGéo), RS 510.620

OpenSearch

Interface de recherche basée sur XML.

OWS

OGC Web Services. Abréviation générique pour les services Internet conformes aux standards OGC (ex.: WMS, WFS).

Plan de mise en oeuvre

Document relatif aux processus de mise en œuvre des géodonnées de base de la compétence des cantons au moyen de programmes de mise en œuvre.

Programme de mise en œuvre

Géodonnées de base priorisées, mises à disposition par les cantons dans la structure des MGDM dans un délai prescrit.

Règles de codification

Prescriptions régissant la génération d’instances d’objets concrètes à partir d’un modèle de données conceptuel ou d’un schéma d’application (format de transfert indépendant de tout système).

Schéma d’application

Il définit le modèle de données logique, resp. la structure logique pour un format de transfert ou une application de banque de données.

Swisstopo

Office fédéral de topographie.

UML

Unified Modeling Language. Langage graphique formel servant à la définition (conceptuelle et) indépendante de tout système de modèles de données, d’applications, de processus ou de logiciels.

WCS

Web Coverage Service. Service à base Internet servant à une couverture par des données tramées ou vectorielles conforme à OGC.

WFS

Web Feature Service. Service de données vectorielles à base Internet conforme à OGC.

WMS

Web Map Service. Service cartographique à base Internet conforme à OGC.

XML

Extensible Markup Language. Langage de balisage extensible pour des contenus quelconques.

XTF

Format de transfert XML pour INTERLIS 2. Format de transfert pour les géodonnées, indépendant de tout système et basé sur XML, conforme à eCH0031.